Message de Marie

« Je suis Marie, mère universelle, et j’aimerais que tu sois mon porte-parole auprès des hommes pour quelques temps. J’aimerais leur dire qu’ils ont en eux un trésor auquel ils n’accèdent que très peu : leur intuition. Tu dois leur dire qu’en accédant à leur intuition ils ont accès à une infinitude de possibilités, de réponses, de ressources pour les aider à avancer sur leur chemin. Tu dois amener les gens à se connecter à cette part intuitive en eux. »

« PouPorte du coeur ouverte sur l'infinir y accéder ils doivent passer par la porte du coeur que tu travailles à ouvrir pour les personnes qui viennent te voir. Tous les chemins pour accéder à cette porte sont les bienvenus, qu’ils se nomment créativité, méditation, relaxation, écriture ou peinture. C’est en connectant cette part de soi que vous serez en mesure de retrouver votre nature créatrice, votre potentiel créateur, et d’amener ainsi dans la matière sa manifestation. Ce potentiel créateur est là pour vous aider à accoucher de ce pour quoi vous êtes venus ici dans cette vie-ci. Il vous renseigne sur le message que vous êtes venus partager avec le monde, sur ce que vous devez mettre en oeuvre, mettre au monde. Vous devez accoucher de votre création. Cela signifie la mettre au monde, en lumière, la partager, la faire rayonner autour de vous. Tout ce que vous avez en vous doit être partagé. Rien ne doit être gardé. Plus vous partagerez et plus vous inspirerez autour de vous à faire de même. Ne gardez pas vos talents pour vous, offrez-les au monde. »

Comment aider les personnes à identifier leur talent, leur message ?
« Il faut les ameReflet du soleil dans l'eauner à regarder en eux, tout au fond d’eux, comme au fond d’un lac ou dans un miroir qui ouvre les portes d’un autre monde, d’une autre dimension. Les réponses ne sont pas accessibles depuis votre tête. Ce ne sont pas des réponses du mental mais du coeur. La porte d’accès est celle du coeur. Il n’y en a aucune autre.
Je te remercie de m’avoir retranscrite. » – Marie

Message canalisé le 11 janvier 2016 par Marie-Christine Delhaye dans ses Archives Akashiques